Le marché des biens de consommation d'occasion en plein essor


Article publié le : 14/09/2016

Chaque année, le marché des biens d'occasion ne cesse de séduire de nouveaux adeptes en France. Un plébiscite qui s'explique par plusieurs facteurs. Dans le contexte économique actuel, les consommateurs sont motivés à l’idée de réaliser des économies par rapport à l'achat d'un produit neuf. Cet arbitrage budgétaire trouve notamment son utilité pour l'acquisition de matériels high tech qui sont très vite dépassés. Ainsi, les ménages privilégient de plus en plus les circuits de distribution alternatifs (magasins de hard discount, de dépôt-vente, etc) pour acheter ce type de produits en occasion à des prix très compétitifs.

Enfin, le marché des biens de consommation s'inscrit en droite lignée des préceptes du développement durable et de la consommation responsable. Désormais, les Français n'hésitent plus à vendre ou à troquer un produit au lieu de s'en débarrasser. Résultat: le marché de la revente de produits d'occasion progresse rapidement en France. Selon l'étude « La distribution des biens de consommation d'occasion » publiée par l'institut d'études économiques privé Xerfi, le chiffre d'affaires des magasins spécialisés dans la vente de biens d'occasion a augmenté de 3,8 % (en volume) entre 2013 et 2015. Avec des volumes de ventes évalués à 5,8 milliards d'euros en 2015 (soit 1% du commerce de détail), le marché de l'occasion laisse entrevoir de belles perspectives de développement. A ce jour, près de 47 % des ménages français n'ont pas encore été conquis par l'achat d'occasion. 

L'attractivité du secteur de la vente de biens d'occasion aiguise l'appétit de nombreux acteurs qui souhaitent capter de nouvelles parts de marché. Opérateurs historiques du marché, les dépôts-ventes et les achats-ventes regroupent entre 65 et 70% des ventes. Néanmoins, leur leadership est de plus en plus remis en cause par la montée en puissance des acteurs en ligne qui ont boosté ce secteur d'activité. Ces plateformes attirent un grand nombre de consommateurs grâce à leur simplicité d'utilisation, à la richesse et à la diversité du catalogue de produits proposés et à la gratuité des services. Avec 23 millions de visiteurs uniques par mois, le site Leboncoin est le mastodonte de la vente en ligne de produits d'occasion. La valeur de cette société est estimée autour de 3 milliards d'euros.

Pour faire face à cette concurrence, les enseignes spécialisées dans l'achat-vente et le dépôt-vente ont intensifié le déploiement de leur réseau de magasins sur tout le territoire français en optant pour la franchise. Afin de répondre aux attentes et aux besoins d'une clientèle citadine, des enseignes comme Cash Converters ont élargi leur champ d'action en déclinant leur concept sur des surfaces adaptées pour les centres-villes. D'autres réseaux de franchise adoptent des positionnements uniques axés sur le recyclage des produits, le développement durable et le respect de l'environnement. Enfin, les franchises spécialisées ont mis au point une stratégie de marketing multicanal en développant leurs sites marchands. Une approche indispensable pour séduire des ménages à la recherche de la bonne affaire ou qui souhaitent consommer de façon plus responsable et ce quel que soit le canal de distribution choisi.


Autres actualités