La griffe française Ba&sh se tourne vers l'international


Article publié le : 20/01/2016

Créée en 2003 par deux amies d'enfance, Barbara Boccara et Sharon Krief, la Maison Ba&sh s'impose progressivement comme une référence incontournable dans l'univers de la mode. Positionnée sur le créneau du haut de gamme accessible, l'enseigne propose des collections de prêt-à-porter pour femmes qui concilient brillamment chic et confort. Avec sa ligne de vêtements que l'on peut porter tous les jours ou utiliser pour créer une tenue plus sophistiquée, la griffe Ba&Sh est de plus en plus plébiscitée en France et à l'international.

La marque a forgé son succès sans renfort de campagnes publicitaires, le bouche-à-oreille et l'intérêt important que lui a porté la presse spécialisée ayant fortement contribué à asseoir sa notoriété. Nouvelle égérie de la «French Touch», la marque Ba&sh entend poursuivre son développement en se déployant en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et aux Etats-Unis. En 2015, le chiffre d'affaires de l'enseigne avoisine 70 millions d'euros, dont 20 % réalisés à l'étranger. La Maison, qui a pris pour habitude depuis 2010 de doubler chaque année son chiffre d'affaires, vise la barre des 150 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici trois ans.

Pour atteindre cet objectif, Ba&Sh va étoffer son réseau de points de vente à l'international. Déjà installée à Hong Kong, la marque souhaite ouvrir 50 points de vente en Chine et en Corée ainsi qu'une vingtaine au Moyen-Orient. Par ailleurs, l'enseigne tricolore pourrait également s'étendre au cours de l'année aux Etats-Unis. Pour financer cette stratégie de déploiement, Ba&SH pourra compter sur le soutien du fonds d'investissement L Capital (actionnaire à hauteur de 43%) et de la holding familiale Arnault. Pour séduire son cœur de cible (les femmes âgées de 35 ans), la marque propose deux grandes collections annuelles. La gamme des prix est très diversifiée : avec des hauts commercialisés à 75 € pièce jusqu'au manteau vendu à 500 €. La marque a opté pour un réseau de distribution équilibré, avec un mélange de boutiques en propre et de corners en grands magasins, sans oublier ses différents sites Internet.

 


Autres actualités