L’entreprise Oliviers & Co se prend à rêver d’une destinée internationale


Article publié le : 15/03/2017

Spécialisée dans la distribution d’huiles d’olive haut de gamme et d’autres produits d’épicerie fine (tels que les condiments, les vinaigres balsamiques ou les miels), la PME provençale entend valoriser sa marque, son savoir-faire artisanal et la qualité de ses produits pour rayonner à l’international. Une soif de conquête impulsée par l’entrepreneur Geoffroy Roux de Bézieux, le créateur de Virgin Mobile, qui a racheté en janvier 2016 l’entreprise familiale Olivier & Co créée en 1996 par Olivier Baussan, le fondateur de L’Occitane en Provence.

Depuis l’ouverture de sa première boutique à Paris en 1998, l’enseigne n’a cessé d’étoffer son réseau de distribution en France et dans le monde. A ce jour, Oliviers & Co possède plus de trente boutiques en France et ambitionne d’ouvrir une quinzaine de points de vente supplémentaires d’ici 2018. Ces ouvertures se feront pour partie en propre et pour partie en franchise. Idéalement, l’enseigne recherche des surfaces de 50 à 60 m² situées dans des rues alimentaires ou des zones touristiques des agglomérations de plus de 150 000 habitants.

Déjà présente dans 17 pays, la marque souhaite poursuivre son ascension à l’international en se positionnant sur le marché mondial de l’huile d’olive en pleine croissance (notamment en Asie et aux États-Unis). Aujourd’hui composé de 32 unités, le réseau international de l’entreprise va s’étoffer en 2018 avec l’ouverture de 5 nouveaux magasins. Plus que jamais, l’entreprise va s’appuyer sur l’excellence de sa production artisanale pour séduire une clientèle étrangère friande de produits gastronomiques français de qualité. A cet effet, plus de 400 000 euros ont été investis afin d’intégrer une ligne d’embouteillage au siège de l’enseigne à Mane (Alpes-de-Haute-Provence). De même, un plan de formation des équipes a été mis en place en vue de valoriser le positionnement premium de la marque et de transmettre le savoir-faire gastronomique qui a fait la renommée de la PME provençale. Enfin, Geoffroy Roux de Bézieux souhaite miser sur le digital pour conquérir de nouvelles parts de marché (à ce jour, moins de 5 % des ventes sont réalisées sur le site marchand de la marque).

D’ici 2022, Oliviers & Co prévoit de doubler son chiffre d’affaires en franchissant la barre des 60 millions d’euros.

 


Autres actualités