Comment déterminer la valeur d'un hôtel ?


Article publié le : 09/05/2016

Le marché de la cession et de l'acquisition d'établissements hôteliers est dense et soutenu. Une dynamique qui s'explique par l'attractivité d'un secteur d'activité qui offre de belles perspectives d'évolution. Selon des données récentes publiées par l'autorité de la concurrence, le secteur de l'hôtellerie, qui regroupe 17 000 établissements implantés sur le territoire français, réalise un chiffre d'affaires estimé à près de 16 milliards d'euros. L'hôtellerie française, génératrice de 150 000 emplois, se divise de la façon suivante :

  • la moitié des établissements sont des hôtels indépendants représentant 35 % des capacités d'hébergement,

  • 30 % des hôtels français font partie de chaînes hôtelières volontaires,

  • le reste correspond à des hôtels qui appartiennent à de solides réseaux de franchise. Au total, plus de 30 enseignes se positionnent sur ce secteur d'activité, englobant plus de 3000 franchisés.

 

Spécialiste de la vente de commerces et d'entreprises depuis 1973, Pic Inter guide votre réflexion pour vous aider à déterminer la valeur d'un établissement hôtelier, que vous soyez cédant ou repreneur.

 

Les méthodes de valorisation financière trouvent leur utilité si seulement une expertise et un audit économique ont été effectués préalablement. En effet, la connaissance précise et complète de l'établissement hôtelier permet de déterminer et de justifier les coefficients à appliquer aux différentes méthodes d'évaluation financière. D'une manière générale, le prix de cession d'un fonds de commerce se calcule sur la base du chiffre d'affaires réalisé. Attention ! Cette méthode d'évaluation est à manier avec beaucoup de précaution. Pour un hôtel, la valeur d'un fonds de commerce varie entre 80 et 300 % du chiffre d'affaires annuel HT généré. Une large amplitude qui s'explique par les importantes disparités qui prédominent sur le marché de l'hôtellerie.

 

De nombreux éléments doivent être pris en considération pour déterminer la valeur d'un hôtel.

  • L'emplacement joue un rôle clé dans le processus d'évaluation. Attention ! Quand bien même l'établissement se situe sur un emplacement premium (en centre-ville, à proximité d'une zone touristique, etc.), cette localisation est à pondérer avec l'environnement concurrentiel et la situation propre de l'hôtel.

  • La qualification de la clientèle est importante. Plus un hôtel arrive à séduire et à fidéliser une clientèle d'habitués, plus il est assuré d'obtenir une certaine récurrence du chiffre d'affaires. De quoi conforter la valeur de l'hôtel.

  • Pour un repreneur, il est primordial de pouvoir s'appuyer sur une équipe de professionnels en place connaissant parfaitement le fonctionnement de l'entreprise et la clientèle. Le capital humain de votre établissement est un atout majeur qui valorise votre établissement. Assurez-vous que votre personnel bénéficie d'une période de transition et d'accompagnement pour le préparer au changement d'équipe de direction.

  • Naturellement, l'état de conservation et la présentation du bâtiment sont des critères de choix aux yeux des repreneurs. Ces derniers pourront ainsi plus facilement juger des éventuels travaux de réhabilitation à entreprendre pour aménager l'hôtel à leur goût.

  • Un hôtel qui respecte les normes ERP (établissement recevant du public) gagne en valeur ajoutée. A défaut, des provisions devront être faites pour palier à ce manque ou bien faire l'objet d'une négociation. Ne négligez pas ce point sous peine de vivre de sévères déconvenues!

  • Enfin, tous les biens professionnels qui sont cédés avec le fonds sont des éléments qui confortent la valeur d'un hôtel.

 

N'hésitez pas à contacter Pic Inter, le spécialiste de la vente de commerces et d'entreprises, pour bénéficier de conseils de professionnels. De nombreuses annonces d'hôtels à vendre sont également consultables sur notre site Internet.


Autres actualités